Retour

Excellente saison de pêche blanche à La Baie

La pêche au poisson de fond se termine officiellement à minuit dimanche à Saguenay. Selon le président de Promotion Pêche, Rémi Aubin, la saison a été excellente puisque plusieurs prises colossales ont été faites dans le fjord.

« Ça a été une année de qualité de pêche. On a comme parti en mouton et après on a eu la morue de 54 livres de M. Trudeau. Après ça, on a vu beaucoup de morues de 25, 30 livres. Après ça, on a vu le gros flétan, il y a eu d'autres flétans de remis à l'eau. On en a vu un de 60 livres à L'Anse-Saint-Jean. Donc, c'est sûr que tout ça, ça attire l'attention. »

Avec les nouvelles réglementations sur les sites de pêche blanche qui retardent l'embarquement des cabanes, les pêcheurs sont de plus en plus nombreux à délaisser les villages, constate Rémi Aubin.

« La pêche blanche est en pleine transformation. On n’a pas perdu de joueurs, on a autant de monde, mais les gens sont plus éparpillés. Il y a plusieurs pêcheurs qui vont pêcher hors village pour avoir la quiétude, mais il va toujours y avoir les villages de pêche qui vont être là », croit-il.

Une dernière fois cette année

De nombreux pêcheurs ont profité de cette journée pour taquiner une dernière fois le poisson dans le fjord du Saguenay.

La saison se termine après 44 jours d'activité. Pour plusieurs pêcheurs, il n'était pas question de rater cette dernière journée.

« Je me suis fait un petit 800 kilomètres aller-retour pour la dernière fin de semaine question d'en profiter un peu. Étant natif de la place, c'est sûr que le Saguenay, la pêche sur le fjord, c'est vraiment un produit unique, on est vraiment attaché à ça. Donc, il fallait absolument que je descende venir faire mon tour! », a raconté Jean-François Simard.

Les huit prochains mois seront longs pour bien des adeptes. « On va se coucher le soir en rêvant ça et l'année prochaine, on va se reprendre et on va retirer une ligne à l'eau », de dire Charles Fortin, déjà prêt à recommencer sa saison.

Les pêcheurs ont jusqu'au 12 mars pour débarquer leur cabane. C'est à ce moment que le brise-glace délivrera la rivière Saguenay de ses glaces.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité