Retour

Faut-il rénover le Centre Georges-Vézina à Saguenay?

Les élus de Saguenay se montrent prudents sur la question de la rénovation du Centre Georges-Vézina à Chicoutimi. Les avis sont partagés sur les montants à investir dans un tel projet et certains se demandent s'il ne serait pas préférable de construire un nouvel amphithéâtre sportif.

Construit dans les années 1940, le Centre Georges-Vézina n’est plus très jeune. Il a été inauguré en 1949 et a connu de nombreuses rénovations au fil des décennies.

Le commissaire de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, Gilles Courteau, croit qu’il serait temps que Saguenay se dote d'un amphithéâtre moderne pour remplacer le Centre Georges-Vézina.

25 millions pour rénover le Centre Georges-Vézina

À l’intérieur du Centre Vézina, les locaux sont exigus, il n'y a pas d’espace pour des loges corporatives et la structure du bâtiment ne peut supporter de poids supplémentaire, ce qui empêche la tenue de grands spectacles.

L’ex-maire de Saguenay, Jean Tremblay, proposait de rénover le bâtiment pour 25 millions de dollars. À titre comparatif, la Ville de Trois-Rivières vient d’amorcer la construction d'un complexe de deux glaces au coût de 55 millions de dollars.

Chez les Saguenéens de Chicoutimi, on aimerait bien obtenir un nouvel amphithéâtre qui permettrait de présenter aussi des spectacles culturels. Toutefois, les gestionnaires de l’équipe veulent d’abord avoir une idée exacte des besoins réels.

« Moi, je suis pour qu'il y ait une discussion de fond, puis qu'on arrête de parler des chiffres. On est à se questionner là-dessus à savoir : "Est-ce que Saguenay est prêt à avoir une salle qui est multifonctionnelle?" », explique le gouverneur des Saguenéens, Richard Létourneau

Les contribuables de Saguenay sont également partagés entre la rénovation ou la construction d’un nouvel amphithéâtre.

Interpelé sur ce dossier mardi, le premier ministre du Québec Philippe Couillard a rappelé que c’est aux municipalités à faire les demandes au gouvernement pour la rénovation ou la construction d’amphithéâtres sportifs.

À l’hôtel de ville, la mairesse Josée Néron souligne qu'il est trop tôt pour déterminer s'il faut reconstruire le Centre Georges-Vézina ou le rénover. Les analyses sont à venir.

D’après le reportage de Gilles Munger

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine