Fibrek, propriété de Produits forestiers Résolu (PFR), comparaîtra mercredi au palais de justice de Roberval, pour des dossiers concernant l'usine de pâte kraft de Saint-Félicien. 

Un texte de Mélissa Paradis

L'entreprise Fibrek est accusée d'avoir rejeté des substances nocives dans les rivières Mistassini et Ashuapmushuan, contrevenant ainsi à la Loi sur les pêches. Ces cours d'eau sont reconnus pour leur population importante de poissons.

Les événements reprochés à la compagnie se seraient déroulés de janvier 2012 à octobre 2013.

Le Service des poursuites pénales du Canada a transmis une preuve volumineuse à Fibrek et compte lui donner trois mois pour l'analyser.

Plus d'articles

Commentaires