Fibrek est condamnée à une amende de 125 000 $ pour avoir rejeté une substance nocive dans les rivières Mistassini et Ashuapmushuan en 2012 et 2013.

L'entreprise a reconnu sa culpabilité aux accusations portées à la suite d'une perquisition menée à Saint-Félicien par Environnement Canada et la Gendarmerie royale du Canada, il y a deux ans.

Fibrek doit payer 100 000 $ pour le rejet de substances nocives et 25 000 $ pour avoir omis de rapporter le déversement.

L’amende maximale pour ce genre d’incident est de 300 000 $, mais la cour a considéré le fait qu’il s’agit de la première infraction du genre de la part de Fibrek.

L’entreprise versera presque tout le montant de l’amende, soit 122 000 $, au Fonds pour dommages à l'environnement géré par le gouvernement fédéral.

L'usine de pâte kraft est passée aux mains de Produits forestiers Résolu en 2012.

Plus d'articles