Pour la première fois, Développement Saint-Honoré, un organisme paramunicipal, tenait une foire domiciliaire dans la municipalité située à quelques kilomètres au nord de Saguenay.

Une vingtaine d'entreprises locales, spécialisées dans la vente, la construction et la rénovation de maisons, étaient présentes pour séduire les acheteurs.

Les affaires n'ont jamais été aussi bonnes dans la municipalité de 5800 habitants. Pas moins de neuf quartiers sont présentement en développement.

« Au cours des dernière années ça a été très bon la vente de terrains à Saint-Honoré, ça s'est construit beaucoup », affirme le promoteur immobilier Carl Laberge.

Boom immobilier

Depuis 2008, la population de Saint-Honoré ne cesse de croître. Quelque 570 nouvelles familles s'y sont établies depuis 2008.

« Si on va à Saguenay, le prix du terrain va être le double, parfois même le triple, affirme l'entrepreneur en construction Steeve Gagnon. Pour être à 15 minutes de la ville, les gens préfèrent avoir un garage, avoir une plus grande maison, un plus grand terrain, une vie de quartier. »

Alors que la population régionale est vieillissante, celle de Saint-Honoré n'a jamais été aussi jeune. En 2013, l'âge médian était de 38 ans.

« C'est dynamique. Les jeunes familles s'en viennent ici à Saint-Honoré et là ce qu'on voit, c'est que les parents viennent retrouver les enfants ici à Saint-Honoré, alors on se retrouve avec la famille complète. Ça c'est le fun! », soutient le maire Bruno Tremblay.

Agrandissement de l'école

La municipalité doit s'adapter à l'arrivée massive de toutes ces jeunes familles.

L'école Jean-Fortin sera agrandie prochainement. Une douzaine de nouvelles classes et deux gymnases seront construits afin d'accueillir 170 nouveaux élèves l'an prochain.

Le maire de Saint-Honoré est conscient de sa chance.

« J'ai une position très enviable. Gérer la croissance, c'est un plaisir! », affirme Bruno Tremblay.

Plus d'articles

Commentaires