Retour

G7 : vers un meilleur réseau cellulaire au Bas-Saguenay

D'ici le temps des Fêtes, la population de Bas-Saguenay aura une meilleure couverture cellulaire. Trois tours de télécommunications sont en chantier depuis mardi.

Un texte de Meghann Dionne

Le gouvernement fédéral entend améliorer le service dans ce secteur en prévision de la venue de milliers de délégués et de représentants des médias au Manoir Richelieu pour le Sommet du G7 en juin.

Des travaux en accéléré

Ottawa a accordé le contrat à Bell Canada pour l'aménagement de 13 tours de télécommunications, qui seront notamment construites en bordure de la route 170 à Bas-Saguenay et de la 138 dans Charlevoix.

Depuis quelques années, les résidents de Rivière-Éternité, par exemple, ont accès à la téléphonie cellulaire et aux données à haute vitesse dans les limites du village.

Les automobilistes n'ont donc pas l'esprit tranquille lorsqu'ils empruntent la route 170, puisqu'il n'y a pas de couverture cellulaire.

Rivière-Éternité tenue à l'écart

Le maire de la petite municipalité, Rémi Gagné, a appris la nouvelle au début du mois d'octobre lorsque le gouvernement fédéral lui a demandé un permis de construction de deux tours sur son territoire.

« Ce sont des grosses surprises parce qu'on sait que ça fait des années qu'on se bat pour avoir la communication partout et ça nous arrive comme ça sans faire beaucoup d'efforts », se réjouit M. Gagné.

Retard à prévoir

Le Sommet du G7 retarde cependant de deux mois les travaux de construction d'un réseau d'aqueduc en bordure à Rivière-Éternité qui devaient commencer en mai. Le gouvernement fédéral souhaite ainsi que le trajet entre l'aéroport de Bagotville et La Malbaie se fasse sans délais pour les chefs d'État et journalistes qui seront présents.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine