Retour

Gaétan Barrette peu ouvert à nommer un représentant de Dolbeau-Mistassini au CIUSSS

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, ne montre aucune intention de changer la composition du conseil d'administration du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Saguenay-Lac-Saint-Jean, malgré les pressions d'élus du nord du Lac-Saint-Jean.

La semaine dernière, le conseil municipal de Dolbeau-Mistassini a adopté une résolution pour exiger la nomination d'un représentant de leur secteur parmi les dix membres indépendants du C.A. Des discussions ont été entreprises entre le personnel politique du premier ministre et député de Roberval, Philippe Couillard, et des élus de Dolbeau-Mistassini pour tenter de trouver une solution de compromis pouvant satisfaire la Ville.

Questionné à l'Assemblée nationale

À l'Assemblée nationale, mardi, la députée de Taillon et critique de l'opposition en matière de santé, Diane Lamarre, a interrogé le ministre Barrette pour connaître les suites de ces discussions et savoir si les nominations au conseil d'administration du CIUSSS seraient revues.

Le ministre Gaétan Barrette a indiqué que des administrateurs du CIUSSS provenaient déjà de la région du Lac-Saint-Jean.

« La sélection des membres indépendants du conseil d'administration a été faite par une firme externe de façon indépendante, selon les candidatures qui ont été présentées, a ajouté M. Barrette. Comme ministre, j'ai eu à faire une sélection sur une présélection faite par des experts indépendants. »

La MRC Maria-Chapdelaine représentée, selon Gaétan Barrette

La semaine dernière, le cabinet du ministre Gaétan Barrette a aussi précisé que le territoire de la municipalité régionale de comté (MRC) Maria-Chapdelaine, dont fait partie Dolbeau-Mistassini, compte un représentant au conseil d'administration du CIUSSS. Il s'agit de Jean Lemieux, de Normandin, nommé pour sa compétence dans la protection de la jeunesse.

Or, la présence de Jean Lemieux au conseil d'administration du CIUSSS ne satisfait pas le préfet de la MRC Maria-Chapdelaine, Jean-Pierre Boivin, qui indiquait qu'il n'avait pas les compétences pour défendre l'intégrité des services de santé de l'hôpital de Dolbeau-Mistassini dans un contexte de compressions budgétaires.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine