Retour

Glace du Centre Georges-Vézina : Jean Tremblay songe à revoir sa position

Le maire de Saguenay fait volte-face concernant le projet de rénovation du Centre Georges-Vézina. Jean Tremblay laisse entendre que la glace de la patinoire ne sera pas réduite.

Il y a quelques jours, le maire Tremblay avait indiqué que la Ville songeait sérieusement à restreindre la surface glacée, passant d'une glace de dimension olympique à une patinoire standard. La nouvelle avait été applaudie par des intervenants du monde du hockey, comme l'entraîneur des Saguenéens, Yanick Jean. Toutefois, d'autres voix s'étaient élevées à l'encontre de ce projet, notamment dans le milieu du patinage de vitesse.

Dans un message enregistré sur le site Ville en Action, le maire affirme qu'il souhaitait justement lancer un débat sur la question en discutant de ce projet sur la scène publique. Les nombreux commentaires qu'il a reçus depuis l'ont amené à revoir sa position.

« On a lancé un débat justement parce qu'on veut avoir votre idée, explique le maire dans son message aux citoyens. Je tiens à vous dire qu'on a de fameuses de bonnes idées, des réflexions intéressantes qui nous sont données à date et qui nous porte à croire que la solution, c'est probablement de laisser la glace telle qu'elle est. »

Réaction de la Fédération de patinage de vitesse

La Fédération de patinage de vitesse du Québec se réjouit de la tournure des événements.

Outre Montréal, Saguenay est la ville québécoise qui a accueilli le plus d'épreuves de Coupe du monde en patinage de vitesse courte piste. Selon le président de la Fédération, Robert Dubreuil, le maintien d'une glace de dimension internationale est essentiel pour le développement de la discipline au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?