Les 30 employés de la Villa Saint-Alexis, une résidence pour personnes âgées de l'arrondissement de La Baie, sont en grève générale illimitée depuis samedi.

Les négociations ont été rompues en septembre. C'est la question salariale qui achoppe. Les syndiqués demandent une augmentation de 1,50 $ l'heure répartie sur trois ans. Cependant le propriétaire de la résidence, Cajetan Bouchard, refuse de la leur donner et leur demande des concessions sur le nombre de congés.

Le syndicat des employés de la Villa Saint-Alexis a envoyé son avis de grève le 4 novembre. Les services essentiels sont maintenus dans l'établissement.

La convention collective est échue depuis le 30 avril.

Plus d'articles

Commentaires