Les ambulanciers de Saguenay sont en grève depuis minuit pour une période de cinq jours.

Les 70 techniciens doivent toutefois assurer les services essentiels, donc les ambulanciers continueront de répondre aux appels d’urgence.

Les moyens de pression visent surtout l'employeur. La grève se limite donc au boycottage des escortes médicales et de certaines tâches administratives.

Un autre débrayage avait déjà eu lieu en février puisque le contrat de travail est échu depuis deux ans.

Les ambulanciers déclenchent de nouveaux moyens de pression pour demander un rattrapage salarial.

« C’est là qu’il y a un blocage actuellement, l’employeur ne répond pas de bonne foi à nos demandes », explique la représentante du syndicat de la fonction publique, Brigitte Claveau.

Plus d'articles

Commentaires