Retour

Grève des groupes communautaires lundi et mardi

Une centaine d'organismes communautaires du Saguenay-Lac-Saint-Jean sont touchés par des grèves lundi et mardi. Au Québec, le mouvement touche un total de 1300 organismes.

L'interruption de service se déroule sous le thème « On ferme pour rester ouverts ». Actuellement, le financement annuel moyen d'un organisme communautaire est d'environ 50 000 $.

Les groupes communautaires protestent contre la précarité de leur financement, évalué à 265 millions de dollars. Plusieurs organismes craignent même de disparaître.

Dans l'arrondissement de Chicoutimi, une manifestation a eu lieu en matinée au Centre Georges-Vézina. Les participants ont marché dans les rues avoisinantes. Des manifestations ont également eu lieu dans les arrondissements de La Baie, de Jonquière, à Alma et dans les municipalités régionales de comté (MRC) Maria-Chapdelaine et Domaine-du-Roy.

La coordonnatrice de la Corporation de développement communautaire du ROC et porte-parole des manifestants, Karen Myles, mentionne que les organismes communautaires sont de plus en plus sollicités en raison des coupes.

Selon la directrice de la Table régionale des organismes communautaires, Nancy Bouchard, les compressions ont pour conséquence de les appauvrir. Elle affirme qu'ils avaient déjà de la difficulté à boucler leur fin de mois avant de devoir composer avec les récentes coupes.

Parmi les organismes qui interrompent leur service, on retrouve des centres de femmes, des services budgétaires et des centres d'action bénévole.

Après les manifestations de lundi, un grand rassemblement est prévu mardi devant les bureaux du premier ministre Philippe Couillard, à Saint-Félicien.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine