Retour

Guy Larouche dresse son bilan et présente ses engagements

Après quatre ans à la tête de Roberval, le maire sortant Guy Larouche a rencontré la presse jeudi pour faire le point sur ses réalisations. Il a également profité de l'occasion pour faire quelques promesses électorales, lui qui sollicite un deuxième mandat.

Il propose aux électeurs un mandat de continuité.

Au centre-ville, Guy Larouche promet d’améliorer le jardin des Ursulines et la piste cyclable. Il veut aussi sauver la maison patrimoniale de Léonard Simard, qui doit être déménagée pour permettre l’agrandissement du palais de justice.

Au plan économique, le candidat à la mairie mise sur les nouvelles technologies et aimerait voir un centre d’appels s’installer dans sa ville.

Guy Larouche ramène aussi de vieux projets qui ne se sont jamais réalisés. Il veut notamment construire une piscine semi-olympique de 11 millions de dollars comme Drummondville vient de le faire.

« Vous savez, quand on arrive des fois avec des projets qui sont beaucoup trop gros par rapport à notre capacité financière, c’est le meilleur moyen pour les tuer. Roberval, on est capable de faire ce projet-là, mais pas tout seul, avec la MRC pis avec la commission scolaire pis les différents paliers de gouvernement », indique Guy Larouche.

Le maire sortant souhaite aussi forcer Québec à transférer à Roberval l’entretien des avions CL415 de la SOPFEU, ce qui a toujours été refusé par le gouvernement.

D’après le reportage de Gilles Munger

Plus d'articles

Commentaires