Retour

Hamelin, Duffy, Bastille et Maltais dans la course à Minsk

Pour une équipe qui doit sa présence à la Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste à Minsk au soutien financier des fédérations provinciales du Québec et de la Colombie-Britannique, le Canada n'a pas tardé à afficher ses couleurs au Bélarus.

Les patineurs canadiens ont assuré avec succès leurs qualifications pour le tour éliminatoire dans 13 des 15 courses auxquelles ils ont pris part vendredi.

Chez les hommes, François Hamelin Patrick Duffy ont dominé leurs deux vagues qualificatives pour accéder aux quarts de finale du premier 1000 m couru samedi et du 500 m présenté dimanche.

« Je suis satisfait de ma journée. J’y suis allé pour des courses plus sécuritaires pour éviter les pièges. La glace n’est vraiment pas belle et n’est pas notre ami en ce moment, et ce serait facile de se faire jouer des tours. Mais ça rajoute du défi dans les courses », a dit Hamelin.

Guillaume Bastille, lui, a atteint les demi-finales du 1500 m samedi et des quarts de finale du second 1000 m dimanche, chaque fois en terminant 2e de son groupe.

Malgré sa 5e place dans sa vague au 1500 m, Pascal Dion a avancé en demi-finales puisqu’un autre patineur l’a fait chuter en le dépassant. Le Montréalais a cependant été blessé aux côtes et au dos lors de l’incident et il a déclaré forfait pour les vagues du second 1000 m. Sa participation aux demi-finales du 1500 m pourrait être compromise.

En fin de journée, Dion a cependant aidé ses coéquipiers Hamelin, Duffy et Bastille à accéder aux demi-finales du relais après une 2e position derrière les Sud-Coréens.

Maltais dans le coup, Boutin blessée

Côté féminin, Valérie Maltais a été la seule à imiter Hamelin, Duffy et Bastille avec une qualification pour le week-end pour ses deux distances, le 1500 m et le deuxième 1000 m.

Aux demi-finales du 1500 m, Maltais sera accompagnée par la Britanno-Colombienne Jamie MacDonald, 1re de sa vague.

En revanche, Mac Donald devra passer par le repêchage pour le 500 m après s’être classée 3e.

Quant à Kasandra Bradette, seule autre Canadienne à Minsk, elle a décroché sa place pour les quarts de finale du 500 m après sa 2e position, mais devra faire un détour par le repêchage pour le 1000 m puisqu’elle a dû se contenter du 3e rang.

La Sherbrookoise Kim Boutin, elle, a dû renoncer aux distances individuelles après s’être blessée à une chute lors d’une chute survenue à l’entraînement plus tôt cette semaine.

Boutin a cependant pris part aux qualifications du relais avec Maltais, MacDonald et Bradette. Le quatuor a conclu au 2e échelon, derrière les Russes, et a accédé aux demi-finales.

Rappelons que Charles Hamelin, Samuel Girard, Charle Cournoyer et Marianne St-Gelais ont renoncé à la dernière étape de la Coupe du monde afin de se préparer pour les Championnats du monde à la mi-mars.

Plus d'articles