Retour

Hausse du nombre d'appels au Centre de prévention du suicide 02

Le téléphone ne dérougit pas depuis le début de l'été au Centre de prévention du suicide 02.

Les bénévoles sont à pied d'œuvre 24 heures sur 24 pour répondre à la demande.

« Difficile de chiffrer, mais on a définitivement un peu plus d'activité que les autres années. On voit qu'au niveau des rencontres individuelles, des demandes d'aide c'est un peu plus que la normale », affirme le directeur général du Centre de prévention du suicide 02, André Houle.

Plusieurs facteurs peuvent expliquer la hausse du volume d'appels. La région connaît une année particulièrement difficile au plan économique ce qui peut avoir un impact sur le nombre de demandes.

Même si la situation inquiète grandement l'organisme, les responsables sont satisfaits de constater que les gens qui vivent une situation de détresse ont de plus en plus de facilité à demander de l'aide.

Plus d'articles

Commentaires