Retour

Hausse importante des frais de stationnement à l'hôpital de Dolbeau-Mistassini : le maire dénonce la situation

Le maire de Dolbeau-Mistassini, Richard Hébert, fulmine contre l'annonce de la hausse des tarifs dans les stationnements du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS).

L'augmentation la plus salée serait à l'hôpital de Dolbeau-Mistassini, où le prix journalier bondirait de 16 dollars. Richard Hébert y voit là une façon de mettre, une fois de plus, la main dans les poches des contribuables.

Il s'attend à une réaction très négative de la part des usagers. « Déjà avec le stationnement payant, les gens avaient de la misère à s'adapter. Là, avec la hausse, les gens n'iront plus dans le stationnement », prévoit-il.

Il va même plus loin et pense que la ville finira par devoir gérer les conséquences de cette décision. « Ça va déborder dans toutes les rues, les voisins vont dire que les gens sont stationnés dans la rue, moi je la vois venir la problématique, on va avoir du plaisir », fulmine le maire Hébert.

À son avis, la ville devra aussi porter l'odieux de remettre des contraventions au besoin.

Réplique attendue

Richard Hébert promet de ne pas laisser dormir le dossier. Dès la pause estivale passée, il entend discuter avec d'autres élus régionaux pour mieux comprendre l'origine de cette hausse de tarifs.

« On va sûrement essayer d'adresser une lettre aux gens concernés pour savoir de quoi il en retourne, est-ce que c'est immédiat, etc. », assure-t-il.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine