Retour

Hôtel Gouverneur Saguenay : la fin des travaux en 2016, selon Josée Néron

La conseillère municipale Josée Néron croit que les travaux pour la construction de l'Hôtel Gouverneur Saguenay, situé boulevard Talbot, pourraient se terminer cette année.

Les travaux s'éternisent depuis l'annonce du projet il y a cinq ans. L'ouverture devait avoir lieu en 2012. Le projet en trois phases était évalué à 125 millions de dollars.

En entrevue à Café, Boulot, Dodo, vendredi, la conseillère et chef de l'Équipe du renouveau démocratique (ERD) a expliqué que le promoteur respectait les règles d'urbanisme, même si les travaux piétinent. Elle rappelle qu'au-delà de l'émission des permis, la ville n'a aucun pouvoir sur le déroulement des travaux.

Elle ne croit pas qu'il serait souhaitable de durcir la réglementation municipale. Si le promoteur en venait à abandonner son projet, ce ne serait pas l'issue idéale pour la population selon elle.

« Notre rôle, c'est de s'assurer qu'au niveau de l'environnement, ça favorise le développement économique, qu'on accompagne les promoteurs, qu'on gère tout ça dans des règles, dans des lois, explique Mme Néron. Mais à part ça, je ne peux pas commencer à aller dicter à la personne d'aller investir plus vite. Tout le monde se pose la question : pourquoi n'est-ce pas plus rapide? On n'est pas dans les livres du promoteur. »

Des chambres de luxe

Le complexe des Gouverneurs doit abriter un hôtel de luxe de 120 chambres, ainsi qu'une résidence haut de gamme pour personnes âgées dans une phase ultérieure. 

Sur son site Internet, le Groupe Gouverneur annonce qu'il offrira des chambres quatre étoiles et plus pour l'année 2016.

Selon l'Association touristique régionale, cette offre pourrait inciter les autres établissements hôteliers à améliorer la qualité de leur service. L'organisme précise tout de même qu'il n'y a pas de pénurie de chambres dans la région.

« En certaines périodes, effectivement il y a des besoins qui sont importants, souligne le responsable du marketing, Maxime St-Laurent. Quand on a des grands congrès ou des événements sportifs majeurs, la capacité d'hébergement est atteinte et là, on déborde vers les territoires extérieurs. Ça n'arrive pas toutes les fins de semaine, ça n'arrive pas tous les mois. Donc là, ça va avoir un plus, mais en d'autres circonstances, la masse est assez importante pour que tout le monde se répartisse équitablement. »

La stratégie du Groupe Gouverneur ne semble pas exclusive à Saguenay puisqu'un autre projet similaire annoncé à Sherbrooke en 2012 traîne également de la patte. Le promoteur du projet n'a pas donné suite à nos demandes d'entrevues.

Plus d'articles