Retour

Îlot Saint-Antoine : aucune demande déposée à la Société d’habitation du Québec

Radio-Canada a appris qu'aucune demande de subvention n'a encore été déposée par l'Office municipal d'habitation (OMH) de Saguenay pour le projet de l'Îlot Saint-Antoine, comprenant la construction de 105 unités de logements sociaux dans l'arrondissement de Chicoutimi.

Pourtant, le maire Jean Tremblay affirmait récemment que ces logements sur le chemin de la Réserve seraient prêts dès l’an prochain. En théorie, le projet comprend trois immeubles à logements construits sur le modèle de l’Îlot des Jonquilles dans l’arrondissement de Jonquière, un complexe géré par l’OMH de Saguenay.

Le maire avait proposé à l’organisme Loge m’entraide d'y réserver 20 logements aux personnes à faible revenu de l’arrondissement de Jonquière qui souhaitaient la construction de la coopérative d’habitation La Solidarité. L’offre avait été refusée par l’organisme.

Aucune unité réservée à la SHQ

À la Société d'habitation du Québec (SHQ), aucune unité de logement n'a été réservée dans le cadre du seul programme disponible, Accès Logis. La société d'État affirme qu’il faut entre deux et trois ans avant qu'un tel projet n'aboutisse.

Des milliers de projets en attente selon le FRAPRU

Le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU), dont fait partit Loge m'entraide, parle plutôt d'une moyenne de cinq ans avant qu’un tel projet ne se concrétise. Selon l’organisme, des milliers de projets du genre sont sur les tables à dessin au Québec.

À partir du moment où un projet est déposé à la Société d'habitation du Québec, il y a un long processus à travers lequel il faut passer. Les plans doivent être revus et corrigés par la Société, les devis et les soumissions doivent être revus et corrigés par la société, etc.

Marie-Josée Corriveau, coordonnatrice du FRAPRU

Financement fédéral et provincial

Pour construire le futur Îlot Saint-Antoire, Jean Tremblay compte utiliser l'argent du gouvernement fédéral. Québec et Ottawa ont effectivement annoncé qu'ils allaient dépenser ensemble 400 millions de dollars en deux ans. Les deux paliers de gouvernement parlent cependant de rénovation et d'aide au logement social, sans plus de précision.

« On ne sait pas exactement comment Québec entend utiliser l'argent fédéral, explique Marie-Josée Corriveau. En ce qui nous concerne, on voudrait qu'effectivement, le gouvernement du Québec utilise une bonne part des fonds fédéraux pour améliorer le programme Accès Logis. »La coordonnatrice de Loge m'entraide, Sonia Côté, n'est pas tellement surprise d'apprendre que le projet n'a pas encore été déposé au gouvernement.

« Pourquoi le maire a annoncé avoir obtenu une subvention pour le projet de 105 logements sociaux de l’OMH quand, dans les faits, c’était un mensonge, questionne Mme Côté dans un communiqué. Était-ce une tactique politique malhonnête pour rebeller la population contre notre projet de coopérative d’habitation La Solidarité? »

Les membres de l'organisme se rencontreront lundi pour discuter stratégie et relancer le projet d'une coopérative de logements dans l’arrondissement de Jonquière qui a été refusé par l’administration du maire Jean Tremblay.

D'après les informations de Gilles Munger.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine