Retour

Inauguration du centre de la petite enfance Auetissatsh

Le premier ministre Philippe Couillard et la ministre de la Famille, Francine Charbonneau, ont participé à l'inauguration des nouveaux locaux du centre de la petite enfance (CPE) Auetissatsh, à Mashteuiatsh.

Le CPE peut offrir 21 places subventionnées supplémentaires en services de garde aux familles de Mashteuiatsh.

L'agrandissement a nécessité des investissements de 940 000 $, dont 290 000 $ proviennent du gouvernement du Québec. Mais toute la communauté de Mashteuiatsh s'est mobilisée pour la réalisation du projet.

Des partenaires privés, dont Rio Tinto Alcan et Produits forestiers Résolu, ont aussi contribué pour l'aménagement de la cour extérieure, une participation saluée par le premier ministre Couillard qui affirme que les deniers publics ne sont pas infinis.

Du public au privé?

Par ailleurs, la ministre Charbonneau met en doute les affirmations de l'Association québécoise des centres de la petite enfance (AQCPE), qui soutient queles parents sont de plus en plus nombreux à opter pour les garderies privées non subventionnées dans la région de Montréal.

Selon le PDG de l'AQCPE, Louis Sénécal, « 7 % des enfants migrent à l'extérieur du réseau des centres de la petite enfance ». L'Association fait ce constat après avoir consulté la moitié de ses membres dans la région métropolitaine.

La ministre Charbonneau croit qu'il est prématuré de dire qu'il y a un mouvement vers le privé et préfère attendre de voir les chiffres.

Elle indique que le gouvernement continue de créer de nouvelles places subventionnées. L'objectif est qu'il y ait 250 000 places subventionnées au Québec d'ici 2021.

Jeudi, la ministre Charbonneau a aussi visité le CPE la Cajolerie de Saint-Honoré, où 16 nouvelles places ont été ajoutées.

Plus d'articles

Commentaires