Retour

Incendie à l'hôpital de Roberval : le bloc opératoire sera reconstruit

Le bloc opératoire de l'hôpital de Roberval sera reconstruit à la suite de l'incendie qui a causé des dommages importants vendredi matin. C'est ce qu'a confirmé le premier ministre Philippe Couillard qui s'est rendu sur les lieux.

En attendant, le service de chirurgie sera paralysé pendant plusieurs semaines, voire quelques mois. Le premier ministre a souligné que la direction du CIUSSS doit réorganiser les services en coordination avec les autres hôpitaux de la région.

« Déjà, on est en train de répartir les activités avec les autres établissements régionaux et puis surtout le signal qu'on envoie, c'est un signal très fort et très important : non seulement l'unité chirurgicale va revenir à Roberval, mais elle va probablement être rehaussée lors de la construction du bloc. »

Réorganisation

Le maire de Roberval, Guy Larouche, évalue les dommages à au moins un million de dollars. Il reconnaît qu'il y aura des conséquences pour la population, mais soutient que tout est fait pour les réduire.

« L'important, c'est que la communication se fasse bien et qu'on soit en mesure de minimiser l'impact. Est-ce qu'il y a un impact? C'est bien évident qu'il y a un impact qui est là, mais il faut vivre avec ça et on est quand même chanceux que les dommages n'aient pas été plus lourds que ça », croit-il.

Par ailleurs, des employés du bloc opératoire de l'hôpital de Roberval ont été déplacés sur d'autres départements, samedi.

Évidemment, ce processus demande beaucoup de flexibilité de la part des travailleurs.

« Il a fallu se revirer de bord sur un autre département. D'autres routines, d'autres lieux physiques, fait que ça a été ça, l'entraide ce matin », indique la préposée aux bénéficiaires Nadia Hébert, qui travaille habituellement au bloc opératoire.

À compter de lundi, certains services reprendront à Roberval. C'est le cas du centre de prélèvement, du laboratoire, de l'imagerie médicale, de la médecine de jour, de l'hémato-oncologie et des cliniques externes. Les accouchements et les césariennes devront cependant se faire dans d'autres hôpitaux.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine