Retour

Inondations et refoulements d'égouts à Roberval : la Ville mise en demeure

La Ville de Roberval a reçu une trentaine de mises en demeure en raison des dommages causés par les fortes pluies du 14 juillet dernier. Des citoyens et quelques commerçants demandent réparation après que leurs bâtisses aient été endommagées par des inondations ou des refoulements d'égouts.

Tandis que les plaignants estiment que le système municipal n'a pas fait son travail, le maire de Roberval, Guy Larouche, rappelle qu'il en revient aux citoyens de se munir de clapets efficaces pour éviter ce genre de situation.

Le maire évalue que sa ville a reçu un débit de pluie 10 fois plus élevé le 14 juillet dernier que lors du déluge du Saguenay. « On convient tous que c'est impossible qu'un système municipal puisse absorber tout ça et n'est pas conçu justement pour absorber autant de pluie dans une si courte période, ce qui a occasionné beaucoup de problèmes », affirme-t-il.

« Chacune des habitations doit être munie, selon un règlement municipal qui date de 1958, d'une soupape anti-retour », indique-t-il. Le maire ajoute que les citoyens doivent s'assurer du bon fonctionnement du système, « ce qui n'est pas nécessairement toujours le cas ». M. Larouche affirme que « plusieurs ont fait différents tests et se sont aperçus que leur soupape n'était pas fonctionnelle ».

Selon plusieurs ingénieurs contactés par Radio-Canada, il est peu probable que l'engorgement du système municipal causé par les fortes pluies aient pu, à lui seul, endommager les clapets.

D'après les informations de Mélissa Paradis

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine