Retour

Intoxication alimentaire ou gastroentérite ? Une trentaine de malades à Jonquière

Une trentaine de patients et d'employés de l'hôpital de Jonquière et du centre hospitalier de soins de longue durée (CHSLD) Sainte-Marie ont souffert de problèmes gastro-intestinaux dans la nuit de mardi à mercredi.

Le Centre intégré universitaire de santé et des services sociaux du Saguenay-Lac-Saint-Jean (CIUSSS) enquête sur la situation. Il n’y a pas eu de nouveau cas depuis jeudi après-midi.

Le CIUSSS tente de déterminer s'il s'agit d'une éclosion de gastroentérite ou d'une intoxication alimentaire, puisque les symptômes sont survenus rapidement et ont été de courte durée.

Le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) a réalisé des tests dans la nourriture de la cafétéria, où sont préparés les repas pour les deux établissements.

« Comme c’est une hypothèse pour l’instant, on n’ira pas plus loin sur les aliments parce qu’on peut parler autant de manipulation que d’aliments lorsqu’on parle de contamination », précise la porte-parole du CIUSSS, Joëlle Savard.

La direction de la santé publique et l’équipe de la prévention et du contrôle des infections tentent également de trouver ce qui a causé les symptômes.

Les résultats des analyses devraient être connus la semaine prochaine.

Par ailleurs, une dizaine d'employés de l'hôpital de Jonquière ont développé des syptômes de gastroentérite depuis ces événements, mais la direction du CIUSSS ne fait pas de liens entre les deux éclosions.

Plus d'articles