Retour

Irma : les agences de voyages de la région en ont plein les bras

Les ravages causés par Irma dans les Caraïbes portent un coup dur aux agences de voyages du Saguenay-Lac-Saint-Jean qui encaissent d'importantes pertes de revenus.

Les gestionnaires d'agences de voyages sont conscients que les répercussions économiques d'Irma sont immenses pour les populations touchées par son passage.

Cependant, les entreprises régionales en ressentent aussi les conséquences.

Les agences de voyages doivent en ce moment gérer des dizaines d'annulations.

« Nous on appelle ça dévendre notre voyage. On a fait une vente et on doit maitenant l'annuler. On perd tous nos revenus », déplore la directrice de Voyages Nouvelle Escale de Saguenay, Ginette Côté.

Cette dernière compare la situation aux attentats terroristes du 11 septembre 2001 aux États-Unis.

« C'est le même feeling, c'est la même angoisse, c'est de l'inquiétude et de l'incertitude, qu'est-ce qui va arriver? Qu'est-ce qui va arriver dans les antilles, à Cuba, à Saint-Martin, c'est la même chose qui arrivait aux États-Unis à ce moment-là », ajoute la directrice de l'agence Voyages Nouvelle Escale.

Des hausses à prévoir

Le propriétaire de Voyage Vasco de Jonquière et Chicoutimi, François Collard, envisage une flambée des prix pour les destinations soleil épargnées par l'ouragan.

Le Mexique, la République dominicaine et le secteur d'Holguin à Cuba peuvent s'attendre à recevoir plus de touristes qu'à l'habitude.

Les agences de voyages se consolent toutefois : elles pourront faire découvrir des destinations plus méconnues comme le Honduras où il existe une connection directe à partir de l'aéroport de Bagotville.

D'après le reportage de Priscilla Plamondon Lalancette

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine