Retour

Jean-Marc Fradette veut la démission du directeur de la police de Saguenay

L'avocat Jean-Marc Fradette réclame la démission de Denis Boucher, le directeur de la Sécurité publique de Saguenay, à qui il reproche de ne pas respecter une décision d'un juge de la Cour du Québec.

Le criminaliste représente un sergent de la police de Saguenay, Dany Harvey, qui a été acquitté d'une accusation de voie de fait sur une adolescente. L'événement s'était produit dans une école secondaire en décembre 2014.

Selon Jean-Marc Fradette, la direction de la Sécurité publique de Saguenay multiplie les enquêtes disciplinaires sur le policier Harvey, lui reprochant d'avoir parlé de certains problèmes existant dans l'organisation policière durant son procès.

Dans le contexte, l'avocat estime que le chef de police doit démissionner.

« Le chef de police, par cette enquête disciplinaire, va prolonger la suspension de monsieur Harvey pendant encore de nombreux mois, ce qui est inacceptable. Nous pensons qu'un directeur de police qui se comporte de cette manière-là, qui ne respecte pas lui-même les jugements, envoie un très mauvais message à ses membres policiers et même à la population de Saguenay et dans ces circonstances-là, il ne mérite pas d'être directeur de police », croit Jean-Marc Fradette.

Plus d'articles