Retour

Jean-Philippe Blanchette coupable de deux des trois accusations portées contre lui

La décision du jury est tombée jeudi en fin d'après-midi au Palais de justice de Chicoutimi concernant Jean-Philippe Blanchette. Il a été reconnu coupable de conduite avec un taux d'alcool dépassant la limite permise ayant causé la mort de sa conjointe Kathleen Haché-Binette, qui avait 27 ans. Cette accusation est passible de la prison à perpétuité.

Il a également été reconnu coupable de conduite avec les facultés affaiblies, mais le jury refuse de faire un lien entre cet état d'ébriété avancé et la mort de la jeune femme.

Le jury l'a cependant acquitté du troisième chef, celui de l’accusation de conduite dangereuse ayant causé la mort.

Lors de la lecture du verdict au tribunal, Jean-Philippe Blanchette est resté calme. Il n’a fait que pencher la tête.

Il n’a fallu que 13 heures aux jurés pour rendre leur verdict. Ils avaient commencé leurs délibérations mercredi midi.

Rappel des événements

Les événements étaient survenus dans la soirée du 15 août 2014 sur un terrain accidenté de la ville de Saguenay dans l’arrondissement de Chicoutimi. Son Jeep s’était retrouvé dans le fond d’un ravin. Sa conjointe était morte sur le coup.

La suite des choses

Le juge Denis Jacques de la Cour supérieure du Québec a accepté que Jean-Philippe Blanchette demeure en liberté pour la suite des procédures.

Il doit revenir devant le tribunal le 17 novembre en vue de déterminer une date pour les observations sur la peine de la part des avocats de la couronne et de la défense. Le magistrat a ordonné la confection d’un rapport présentenciel de l’accusé.

Les avocats des deux parties ont refusé de commenter le verdict.

Plus d'articles

Commentaires