Retour

Jean-Pierre Blackburn contre-attaque aux critiques de Jean Tremblay

Après avoir démissionné du poste de chef du Parti des citoyens de Saguenay (PCS) lundi, le candidat indépendant à la mairie de Saguenay Jean-Pierre Blackburn attaque l'administration du maire Jean Tremblay.

Sa démission a provoqué de nombreuses réactions, notamment au sein du PCS.

Le maire, Jean Tremblay, qui assure maintenant les fonctions de chef par intérim du parti, a reproché à Jean-Pierre Blackburn de manquer de leadership.

Dans un point de presse mardi après-midi, Jean-Pierre Blackburn a répliqué qu'il s'est heurté à une opposition systémique quand est venu le temps d'inclure ses proches collaborateurs politiques de longue date.

Il parlé d'abus de pouvoir et accusé le directeur général de Promotion Saguenay, Ghislain Harvey, Jean Tremblay, et le conseiller municipal Luc Boivin d'avoir manigancé pour écarter son personnel.

La chefferie du PCS, «  un cadeau empoisonné  »

Jean-Pierre Blackburn indique qu'il a été trompé lorsqu'on lui a offert d'être à la tête du PCS.

« L'invitation qui m'avait été faite [...] me laissait voir que je pourrais disposer de la latitude nécessaire pour initier le changement désiré », déplore Jean-Pierre Blackburn.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine