Retour

Jean-Pierre Blackburn dit non aux compteurs d’eau

Le candidat à la mairie de Saguenay Jean-Pierre Blackburn demande au maire de Saguenay, Jean Tremblay, de suspendre le règlement d'emprunt de 3,6 millions de dollars pour l'installation de 300 compteurs d'eau.

Selon Jean-Pierre Blackburn, cette mesure pourrait entraîner l'imposition d'une taxe aux citoyens.

Ce dernier propose plutôt d'utiliser une partie de ce montant pour diminuer le nombre de fuites dans le réseau d'aqueduc.

De cette façon, la Ville n’aurait pas à se doter de compteurs d’eau.

Il suggère plutôt de laisser au prochain conseil municipal le soin de décider du sort du réseau d’aqueduc.

Pour sa part, le maire de Saguenay rétorque que son équipe prenait le moins de décisions possibles qui auront des conséquences sur le prochain conseil municipal.

« Si on peut retarder cette décision d’un mois, pourquoi pas? On va regarder ça », indique le maire de Saguenay, Jean Tremblay.

À l’heure actuelle, 30 % de l’eau traitée par Saguenay est perdue.

Le gouvernement du Québec force les villes québécoises qui ont un taux de fuite supérieur à 20 % à se doter de compteurs.

« Le problème ne vient pas de la population », selon Eau Secours!

Selon la directrice générale d’Eau-Secours, Alice-Anne Simard, « ce que les citoyens et les citoyennes vont prendre en terme d'eau, ce n'est rien comparativement à ce que les industries vont prendre et comparativement aux fuites qu'il peut y avoir dans le réseau ».

Alice-Anne Simard ajoute que la Stratégie québécoise d'économie d'eau potable ne dit nulle part que des compteurs d'eau résidentiels doivent être installés.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine