Retour

Jean Tremblay fait le bilan de son voyage à Londres

Le maire de Saguenay, Jean Tremblay, va former un nouveau département de l'environnement et du développement durable.

Il en a fait l'annonce au retour d'une mission en Angleterre concernant la gestion des matières résiduelles.

Le département reprendra une partie des responsabilités de celui des travaux publics concernant la gestion des matières résiduelles et du compostage. La proposition sera présentée officiellement lundi, au conseil municipal.

Le maire croit aussi que les coûts pour la gestion des matières résiduelles vont augmenter au cours des prochaines années. « Actuellement, ça coûte je pense que c'est 140 $ à peu près par porte et là ça va coûter, avec le transport de plus je pense 220 $, mais ça, c'est en 2020. Mais c'est sûr que ça va coûter plus cher », selon Jean Tremblay.

À la suite des discussions qu'il a eues, le maire Tremblay propose aussi que Saguenay opte pour le compostage plutôt que la biométhanisation en 2020, lorsque les villes seront obligées de détourner les matières putrescibles des sites d'enfouissement.

Rio Tinto

Le maire de Saguenay a également profité de son séjour pour rencontrer des membres de la haute direction de Rio Tinto, à Londres.

Il a rappelé l'importance des projets AP-60 et de l'agrandissement de l'aluminerie d'Alma pour la région.

Rio Tinto n'a toutefois pas pris d'engagement particulier en ce sens.

Plus d'articles

Commentaires