Retour

Jean Tremblay quitte pour une dernière fois son bureau de l’hôtel de ville

Pour cette dernière rencontre avec les journalistes dans le hall d'entrée de l'hôtel de ville de Saguenay à titre de maire, Jean Tremblay n'a pu retenir quelques larmes, vite réprimées

« J’ai pas habitude d’être trop émotif, mais on dirait qu’aujourd’hui, ça me pogne », a-t-il admis.

Ce ne sont cependant pas des larmes de regrets. « Après vingt ans, c’est le temps », juge le maire qui au cours de cette période, a fait beaucoup parler de lui à la grandeur du Québec, et pour toutes sortes de raison.

Pas question de refaire son bilan, qu’il a déjà livré il y a quelques jours, mais il avait tout de même un mot pour les médias avec qui il a eu, parfois, des relations difficiles.

Il a aussi confirmé qu’il voterait pour son successeur à la tête du Parti des citoyens de Saguenay, Dominic Gagnon. « Personnellement j’ai voté pour Dominic Gagnon même si je pense qu’il a peu de chances », ajoutant qu’il a selon lui les meilleures qualités pour « faire grandir la Ville ».

Et s’il n’a pas l’intention de s’immiscer dans les dossiers municipaux une fois parti, il a laissé une lettre sur son bureau pour la personne qui lui succédera.

Plus d'articles

Commentaires