Retour

Jeux d'hiver du Québec à Alma : le compte à rebours est commencé

À Alma, les derniers préparatifs s'accélèrent à moins de 48 heures de l'ouverture officielle de la finale des Jeux d'hiver du Québec.

Mercredi matin, l’organisation prenait possession des sites de compétition et des locaux.

Le collège d'Alma s'est transformé en véritable fourmilière. Les bénévoles devront travailler très fort afin que tout soit prêt vendredi lors de l'arrivée des 3000 jeunes athlètes et de leurs accompagnateurs. Le cégep va devenir le centre multifonctionnel des Jeux.

« C'est une finale d'hiver, versus une finale d'été, explique Sylvain Ouellet, le directeur général des Jeux d’Alma. On a les écoles dans un délai beaucoup plus court. Donc, on n’a pas trois semaines pour se préparer. »

Il ajoute que tout devra être remis en ordre lorsque les Jeux seront terminés : une contrainte qui n’existe pas lorsqu'il s'agit de Jeux d’été, comme cela a été le cas à Alma en 1999.

Des jeux plus technos

Les technologies de l’information modifient beaucoup de choses dans l’organisation de ces Jeux, selon le directeur général.

« Par rapport à toutes les communications, les jeunes ont maintenant tous leur cellulaire, donc il faut avoir des zones wi-fi partout. Les écoles ne sont pas équipées normalement pour ce type de réseau. Donc il a fallu qu'on travaille avec la Commission scolaire et le Collège d'Alma pour ouvrir les réseaux wi-fi. Tout est fait maintenant sur ordinateur, ce qui n’était pas le cas en 1999 », souligne Sylvain Ouellet.

Les jeux et les visiteurs

À Alma et dans les environs, il est difficile de réserver une chambre d’hôtel pour les deux prochaines semaines. L'événement représente une vitrine exceptionnelle pour la ville.

« C'est extrêmement payant pour une région. C'est très payant au niveau des services, des commerces de détail, de l'hébergement, de la restauration. Ce sont des entreprises connexes ou directement reliées à l'industrie touristique qui retirent de grands dividendes de ces événements-là », indique le directeur général de Tourisme Alma Lac Saint-Jean, Gervais Coulombe.

Plus d'articles