La mairesse de Saguenay n'est pas impressionnée par les propos de l'ex-PDG de Promotion Saguenay, Ghislain Harvey qui lui reproche de l'avoir traité de façon inhumaine et de vouloir se débarrasser de Priscilla Nemey.

Un texte de Louis-René Ménard

À l’issue du conseil municipal de Saguenay, lundi soir, la mairesse Josée Néron a été appelée par les journalistes à commenter les déclarations de Ghislain Harvey faites plus tôt dans la journée.

Elle ne s’est pas montrée surprise de ses propos.

La mairesse a expliqué que si Ghislain Harvey a été remercié, c’est parce que la Ville n’avait pas besoin de ses services, ajoutant que cela permet aux citoyens de « faire une très belle économie, à moyen et long terme ».

Le cas de Priscilla Nemey

Questionnée sur les critiques de Ghislain Harvey concernant le sort réservé à celle qui lui a succédé brièvement à la tête de Promotion Saguenay, Priscilla Nemey, la mairesse de Saguenay soutient avoir une très bonne relation avec elle.

« Mes relations sont très harmonieuses avec Madame Nemey, très cordiales. Elle comprend le bien-fondé de la vérification et je peux vous dire qu’à la différence de certaines personnes qui m’ont précédé, j’agis toujours de façon très humaine et très respectueuse et Madame Nemey m’en est très reconnaissante », a déclaré Josée Néron.

Église St-Edouard de La Baie

Le dossier de l’avenir de l’ancienne église Saint-Édouard de La Baie a rebondi au conseil municipal, lundi soir.

Le représentant du comité du patrimoine Saint-Édouard est venu demander à la mairesse ce qu’il advient de ce dossier. Notamment concernant le projet d’aménager la nouvelle bibliothèque de l’arrondissement de La Baie dans cet ancien temple. Selon lui, le temps presse pour obtenir certaines subventions.

Josée Néron a répondu qu’elle est prête à rencontrer le comité dans les prochains jours pour examiner l’ensemble du dossier, ce qui a réjoui le porte-parole du groupe.

Plus d'articles

Vidéo du jour


10 choses à savoir sur le « Cyber Monday »