Retour

Juvénat Saint-Jean : Richard Hébert fait pression sur le premier ministre 

Le maire de Dolbeau-Mistassini, Richard Hébert, presse le premier ministre Philippe Couillard d'intervenir pour sauver le Juvénat Saint-Jean.

La vieille école privée est fermée depuis juin dernier, et la municipalité n'a pas les moyens d'acheter ni d'entretenir le bâtiment.

En entrevue à Café, boutot, Dodo, le maire a expliqué que l'entretien coûtait 200 000 dollars par année. Avec l'hiver qui approche, il craint que le froid cause des dommages importants et coûteux. Il rappelle qu'un projet très sérieux est à l'étude pour occuper le bâtiment, soit la formation d'une école entrepreneuriale sur la forêt. Plusieurs partenaires dont Résolu ont promis d'investir dans le projet.

Richard Hébert attend impatiemment la réponse de son député provincial.

« On attend l'implication du député de Roberval. On attend de voir combien d'argent il va mettre là-dedans. Quand le maillage financier sera réalité, on pourra dire mission accomplie, mais on est encore un peu loin », confie le maire.

Plus d'articles

Commentaires