Retour

L’embauche de la fille de la PDG du CIUSSS comme avocate est critiquée

Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Saguenay-Lac-Saint-Jean vient d'embaucher deux avocats, dont Ariane Gagnon, la fille de sa présidente-directrice générale, Martine Couture. La situation est dénoncée par certains syndicats.

Le CIUSSS se défend d'être en situation de conflit d'intérêts en disant que le processus d'embauche a été suivi de façon rigoureuse et qu'il avait été le même pour tous les candidats. La sélection a également été soumise à une évaluation externe.

L'embauche d'Ariane Gagnon a de plus dû être approuvée par le Secrétariat aux emplois supérieurs et le par ministère de la Santé et des Services sociaux.

« Pour éviter toute situation de conflit d'intérêts dans le futur, les dossiers qui seront traités par Me Gagnon seront traités avec le président-directeur général adjoint directement, précise l'adjoint à la PDG du CIUSSS, Jean-François Saint-Gelais. On est blindé, il y a des lettres, il y a des avis. »

Le CIUSSS a dépensé plus de 2,1 millions de dollars en honoraires d'avocats à l'externe au cours des deux dernières années. L'organisme espère économiser de 30 % à 40 % de ces frais en utilisant ses propres avocats.

Ariane Gagnon relève de la direction des ressources humaines, des communications et des affaires juridiques. Elle traitera, entre autres, des dossiers de relations de travail, d'accès à l'information et de santé et sécurité au travail.

Le CIUSSS compte près de 10 000 employés.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine