Retour

L’ERD veut une campagne d’idées pour l’année électorale

L'Équipe du renouveau démocratique (ERD) entend mener une véritable campagne d'idées en 2017. Il s'agit d'une année électorale à Saguenay, et des derniers mois au pouvoir du maire Jean Tremblay.

Mercredi matin, les deux conseillères de l’ERD, Christine Boivin et Josée Nérron, ont dressé un bilan nuancé pour 2016. Elles ont pris la peine de souligner les bons coups de la Ville, comme les aménagements du boulevard Talbot, la prise en charge du quatuor Alcan devenu le quatuor Saguenay, et le soutien aux projets comme Black Rock et Arianne Phosphate.

Elles ont aussi dénoncé les moins bons coups, dont la controverse entourant la nomination du vérificateur général, la circulation sur le boulevard Université et le déménagement d'organismes communautaires dans l'édifice du CLSC dans l’arrondissement de Chicoutimi.Selon la chef Josée Néron, cette démarche prouve que l’ERD n’est pas là pour s’opposer, mais bien pour faire avancer les choses. C’est ce message qu’elle espère faire passer en 2017.

On va essayer de porter haut et fort le fait qu’on doit débattre sur les vrais enjeux du développement de notre ville.

Josée Néron, chef de l'ERD

Mésentente à la table du conseil

Par ailleurs, la conseillère Christine Boivin déplore le fait que l’ambiance à la table du conseil n’ait pas beaucoup évolué depuis l’arrivée du parti d’opposition en 2013.

Ce n’est pas normal, lorsqu’on demande des documents en tant qu’élue, qu’on doive passer par l’accès à l’information. Soyons ouverts et transparents, et les citoyens vont nous faire davantage confiance.

Christine Boivin, conseillère municipale, ERD

En janvier, l'ERD présentera un livre blanc sur la gouvernance. Le document proposera de nouvelles façons de diriger la Ville, mais aussi les organismes qui gravitent autour, comme Promotion Saguenay.« Ça ne veut pas dire de fermer Promotion Saguenay, ça veut dire de lui redonner un cadre de fonctionnement clair et une reddition de compte au conseil », explique Josée Néron.L’ERD tiendra une campagne de financement dans les premiers mois de 2017 en vue des élections municipales. Le parti compte amasser 60 000 dollars.

D'après les informations de Denis Lapierre.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine