Retour

L’implantation du CIUSSS est sur la bonne voie

La présidente-directrice générale du Centre intégré universitaire de santé et des services sociaux (CIUSSS) affirme que le processus d'implantation du nouveau système de gestion est sur la bonne voie au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Au Cercle de presse du Saguenay, Martine Couture a assuré que la structure elle-même, née officiellement le 1er avril 2015 à la suite de l'entrée en vigueur de la Loi modifiant l'organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux, est pratiquement complétée.

Le fonctionnement a tout de même besoin d'ajustement, reconnait Mme Couture. Les directeurs doivent se déplacer beaucoup plus qu'avant, sans que les systèmes informatiques soient en mesure de permettre le travail à partir de chaque établissement. Aussi, chaque service autrefois local doit se familiariser avec les nouvelles directions.

« On doit apprendre à travailler beaucoup aussi avec les nouvelles technologies, souligne la PDG du CIUSSS. De pouvoir faire des rencontres par visioconférence, par exemple. On a aussi à mettre au point les différentes techniques. »

La place du ministre de la Santé

La nouvelle organisation de la santé donne aussi un plus grand rôle au ministre de la Santé et des Services sociaux, à qui toutes les directions régionales doivent rendre des comptes une fois par mois.

Quoi qu'il en soit, Martine Couture assure que le ministre Gaétan Barrette lui laisse toute la latitude nécessaire.

« La vision du ministre, elle est très claire et il nous la partage, précise-t-elle. Sur la gestion quotidienne, le ministre nous dit toujours vous êtes les maîtres des opérations. Ce n'est pas dans la gestion quotidienne que le ministre se retrouve. »

La création du CIUSSS a permis d'éliminer 73 des 381 postes d'employés-cadres présents dans la région avant la réforme.

Quant aux économies, Martine Couture a bon espoir d'atteindre la cible de 18 millions de dollars imposée pour l'année financière qui prend fin le 31 mars.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité