Retour

L’OMH de Saguenay confirme les vérifications de l’UPAC

L'Office municipal d'habitation (OMH) de Saguenay a fait l'objet de vérifications de la part de l'Unité permanente anticorruption (UPAC) il y a six mois.

Deux plaintes concernant l'octroi de certains travaux de rénovation majeur ont amené l'UPAC à faire ces vérifications.

Le directeur général de l'OMH de Saguenay, Fernand Houle, affirme que son organisme a offert sa pleine collaboration à l'UPAC et qu'il n'y a toujours pas eu de suite de leur passage.

« Tout ça a commencé par des plaintes anonymes et on avait d'ailleurs reçu les plaintes anonymes à nos bureaux, explique M. Houle. C'est tout ce qu'on sait. On a regardé à l'interne pour voir ce qu'on pourrait faire pour ça et il n'y avait rien à faire avec ça. Quand l'UPAC est arrivé, on a dit oui, on les a. On a ça. »

L'OMH est un organisme indépendant subventionné par Québec et par la Ville de Saguenay est responsable de la gestion et de l'entretien de 2000 logements sociaux.

Nomination controversée d'Éric Gauthier

Par ailleurs, la nomination du directeur du développement industriel à Promotion Saguenay, Éric Gauthier, à la tête de l'OMH de Saguenay est critiquée.

M. Gauthier entrera en poste le 16 novembre prochain. Il remplacera Fernand Houle qui prendra sa retraite sous peu.

Éric Gauthier est un proche allié de Ghislain Harvey, et il est actuellement président de la Zone portuaire de Chicoutimi.

Choix contesté

Sa nomination soulève des questionnements de la part de l'opposition officielle. La chef de l'Équipe du renouveau démocratique, Josée Néron, rappelle qu'Éric Gauthier a été reconnu coupable de manœuvres électorales frauduleuses en 2009. Elle doute que cette nomination soit convenable.

« Est-ce que c'était un choix judicieux par rapport à la situation qu'on vit à l'OMH, demande Mme Néron? Est-ce que c'est la personne qui va collaborer en toute transparence avec l'Unité permanente anticorruption pour redonner la confiance de la population envers l'OMH? En ce moment, il y a un problème, il y a vraiment une crise à gérer et est-ce que M. Gauthier était le meilleur choix pour faire face à la crise? Comme élu, je me pose grandement la question. »

Le maire de Saguenay, Jean Tremblay, n'a pas voulu commenter cette nomination. Il se dissocie complètement du processus d'embauche.

Trois des sept admistrateurs de l'OMH, un organisme indépendant, sont nommés par la Ville de Saguenay.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine