Retour

L’UQAC inaugure le Pavillon du Grand Séminaire

Quelque 150 étudiants en physiothérapie, en médecine et en psychologie de l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) sont maintenant regroupés sous un même toit, au nouveau Pavillon du Grand Séminaire.

Le bâtiment qui appartenait au diocèse de Chicoutimi a été acquis par l'UQAC il y a deux ans et rénové au coût de 10 millions de dollars. Le caractère patrimonial du Grand Séminaire a été respecté.

Il a été inauguré lors d'une cérémonie qui se déroulait en présence du ministre de l'Éducation, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, François Blais, et de l'évêque du diocèse de Chicoutimi, André Rivest.

Le recteur de l'UQAC, Martin Gauthier, souligne qu'avec ses équipements hautement spécialisés, le Pavillon du Grand Séminaire permet aux étudiants d'avoir accès à des installations qui répondent plus qu'adéquatement aux normes et aux exigences relatives à la formation dans les domaines de la santé et des services sociaux. On y trouve, par exemple, un simulateur de corps humain, un outil unique au Québec.


Le pavillon est situé en face de l'hôpital de Chicoutimi, ce qui crée une synergie entre le lieu de stage, le lieu de travail et le lieu d'enseignement, souligne la doyenne associée de la Faculté de médecine et des sciences de la santé à l'UQAC, Sharon Hatcher. « Je pense qu'on entre dans une nouvelle ère par rapport au développement des sciences de la santé dans la région, dit-elle. On a vraiment un très beau bâtiment. Juste la qualité du bâtiment, des rénovations, c'est prestigieux. »

Le recteur de l'UQAC rêve déjà d'offrir de nouveaux programmes en santé, comme la formation en ergothérapie. Il souhaite que le projet se concrétise avant la fin de son mandat, en 2017.

Construit en 1935, l'édifice du Grand Séminaire était connu autrefois comme étant le Pavillon Duchesne et renfermait l'ancienne école d'agriculture.

Le bâtiment de style Dom Bellot accueillait également l'Institut de formation théologique et pastorale et a servi longtemps à la formation des futurs prêtres, agents pastoraux et bénévoles désireux d'approfondir leur foi.

Plus d'articles

Commentaires