Retour

L’UQAC porte plainte pour une annonce frauduleuse sur Airbnb

L'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) a déposé une plainte au Service de police de Saguenay au sujet d'une annonce publiée sur le site Internet de location d'appartements Airbnb.

Une personne qui s'identifie comme Aurélien sur le site offrait une chambre des résidences étudiantes de l'UQAC en location. Cette pratique est interdite par le règlement des résidences.

Mis au courant de l'annonce par un étudiant qui l'a vue sur le site Internet, le directeur du Réseau des universités du Québec, Christian Gingras, a d'abord communiqué avec l'individu. « Il me parlait d'un ascenseur, alors que je sais qu'il n'y a pas d'ascenseur dans l'édifice et plein de choses comme ça », explique-t-il.

M. Gingras a demandé à Airbnb de retirer l'annonce frauduleuse, mais les responsables du site lui ont dit qu'ils n'intervenaient pas à moins qu'un client se plaigne d'une mauvaise expérience.

En plus de la plainte à la police de Saguenay, Christian Gingras a envoyé les articles traitant de la fraude publiés dans les journaux aux responsables du site Airbnb.

L'annonce a finalement été retirée dix minutes après l'envoi des articles.

Plus d'articles

Commentaires