Retour

La CAQ s’inquiète pour l’avenir des services ambulanciers au Saguenay-Lac-Saint-Jean

La Coalition Avenir Québec (CAQ) dénonce la décision du ministre de la Santé et des Services sociaux Gaétan Barrette d'imposer un contrat de travail avec 105 entreprises et coopératives ambulancières du Québec, dont quatre du Saguenay-Lac-Saint-Jean. En ce sens, le parti appuie les compagnies d'ambulances du Québec dans leur lutte.

Un texte de Mélissa Savoie-Soulières

Selon la CAQ, Ambulance Médilac, Ambulance Médinord, Ambulance Mido et Ambulance Chicoutimi SLN seraient durement touchés par le décret du ministre.

La formation politique demande au Parti libéral de fournir des garanties que cette décision n’aura pas de conséquences sur les services aux patients.

Selon le porte-parole en santé de la Coalition Avenir Québec, François Paradis, il y a de forts risques que les entreprises subissent des compressions budgétaires et que les services soient diminués en raison du décret du ministre.

« Je demande au ministre : est-ce qu’il y a des garanties? Est-ce qu’il peut nous garantir que les services ambulanciers et de transports ambulanciers dans les régions du Québec, notamment au Saguenay-Lac-Saint-Jean ne seront pas touchés par l’imposition d’un décret qui met à mal des entreprises régionales? », questionne le député.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine