Retour

La CAQ vise quatre des cinq circonscriptions du Saguenay–Lac-Saint-Jean

Le moins qu'on puisse dire, c'est que la Coalition avenir Québec (CAQ) a bon espoir de réaliser un quasi-balayage au Saguenay–Lac-Saint-Jean lors du prochain scrutin général, l'automne prochain.

Le député de Johnson et responsable de la région à la CAQ, André Lamontagne, affirme que la montée constante du parti dans les sondages a permis de consolider sa présence dans les régions, même si à huit mois des élections générales, il y a encore beaucoup de travail à faire.

« Des organisations solides dans les cinq circonscriptions, je vous dirais non. Par contre au Saguenay, on a un très bon groupe de militants », admet-il, ajoutant que depuis l’an dernier, la CAQ a un organisateur régional.

Sortir le Parti québécois du Saguenay–Lac-Saint-Jean?

Sur les chances du parti de François Legault dans la région, André Lamontagne est très optimiste et assure que le Saguenay–Lac-Saint-Jean, qui compte au moins un député du Parti québécois depuis l’élection de 1970, pourrait basculer en 2018.

Lors des élections générales du 7 avril 2014, la CAQ avait terminé troisième dans les cinq circonscriptions de la région, avec des pourcentages variant entre 23,6 % dans Jonquière et 6,9 % dans Roberval.

Plus d'articles