Retour

La Chambre de commerce de Dolbeau-Mistassini dénonce la centralisation des achats au CIUSSS

La Chambre de commerce et d'industrie de Dolbeau-Mistassini déplore que des contrats échappent à ses membres depuis la centralisation des achats au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS).

Le président de l'organisme, Dominic Saint-Pierre, soutient que le nouveau système d'appel d'offres limite les possibilités pour les fournisseurs locaux, comme les buanderies ou les imprimeries.

« Au lieu de faire faire 20 000 copies par secteur, ils font faire 200 000 copies, donc le contrat est donné par l'administrateur de Chicoutimi. Sauf que lui ne connait pas nécessairement l'imprimerie de Dolbeau », fait-il valoir.

Il a soulevé sa préoccupation au conseil d'administration du CIUSSS dans l'espoir de faire changer les politiques d'achats pour qu'elles soient plus inclusives à l'endroit des commerces du Lac-Saint-Jean.

Dominic Saint-Pierre voudrait que chaque hôpital puisse faire appel à des fournisseurs locaux. Des pourparlers avec le CIUSSS sont toujours en cours.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L’amour selon le zodiaque