Retour

La chute du dollar se fait sentir au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Alors que le dollar canadien a dégringolé sous la barre des 71 cents américains, affichant son plus bas niveau depuis 12 ans, la faiblesse du huard a des répercussions sur l'économie du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Chaque hiver, entre 10 000 et 12 000 Américains viennent dans la région pour faire de la motoneige. Leur passage entraîne des retombées économiques d'environ 13 millions de dollars.

Avec la chute du dollar, le porte-parole de Tourisme Saguenay-Lac-Saint-Jean, Maxime St-Laurent, croit que les touristes américains pourraient être tentés de prolonger leur séjour ou de dépenser encore plus dans la région.

« Parce qu'ils vont avoir plus d'argent dans leur poche, donc ils vont peut-être plus se permettre de sorties au restaurant, plus de sorties dans les bars et donc, ça, c'est bon pour l'économie locale », affirme-t-il.

Ceux qui cherchent à fuir la neige peuvent encore profiter d'un sursis sur le coût des voyages dans le sud. « Tout ce qui est de contrat de compagnies aériennes, de chaînes hôtelières à l'étranger, tout ça se négocie un an d'avance même deux ans sur certains produits, ça ne devrait pas faire une trop grosse différence cette année sur les voyages », précise la conseillère chez Voyage Aqua-Sud, France Gaudreault.

Elle conseille tout de même à ceux qui s'envoleront bientôt pour le sud d'éviter de changer inutilement ses dollars en devise américaine.

« De partir avec le dollar canadien puis de changer à destination avec le dollar de la place », ajoute Mme Gaudreault.

Hausse des prix à prévoir

Les commerces aux détails doivent aussi s'adapter à la chute du dollar. Les articles de sports et de plein air, majoritairement importés de l'étranger, coûteront plus cher aux Canadiens en 2016.

« Le coût des vélos va avoir une légère augmentation, indique le responsable des achats pour les magasins Ultraviolet, Jean-Philippe Fortin. Ça ne sera pas 30 %. Les fournisseurs font énormément d'efforts en coupant de leur côté. »

Tourisme Saguenay-Lac-Saint-Jean prévoit de son côté que le contexte économique aura un impact positif sur l'achalandage estival.

Plus d'articles

Commentaires