Retour

La Commission scolaire prête à faire face à la grève des chauffeurs d’autobus

La Commission scolaire des Rives-du-Saguenay se dit prête au déclenchement éventuel d'une grève des chauffeurs d'autobus.

Les syndiqués affiliés à la CSN de l'arrondissement de Chicoutimi et des environs ont voté mercredi en faveur d'une grève à déclencher au moment opportun.

À la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay, ces chauffeurs représentent 80 % des circuits de transport des enfants.

Puisqu'il n'y a aucune loi sur les services essentiels pour le transport scolaire, ce sont les parents qui devront gérer les déplacements de leur enfant si les chauffeurs d’autobus scolaires entrent en grève.

« On a prévu un document, un tableau très précis par école et par numéro d'autobus pour que les parents aient les informations détaillées en ce qui concerne leur enfant et son autobus. Pour savoir est-ce qu'elle circule ou non en fonction de la grève », explique Claudie Fortin, porte-parole de la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay.

La Commission scolaire ainsi que le syndicat précisent que les parents concernés seront rapidement avisés, soit par courriel ou autrement, du déclenchement de la grève.

Plus d'articles