Retour

La construction de la maison Le Chêne est amorcée

Après 15 ans de discussions et d'études, les travaux de construction d'une nouvelle maison de soins palliatifs à Saguenay, la maison Le Chêne, sont officiellement débutés.

Le projet est évalué à 4 millions de dollars. La maison Le Chêne sera située dans le secteur d'Arvida. Elle va intégrer les ressources de la maison Notre-Dame du Saguenay de Chicoutimi.

L'organisme obtiendra un financement de près de 850 000 $ par année du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS). Cela représente 40 % du budget de fonctionnement. Des événements caritatifs serviront à combler la différence.

Le nouvel édifice sera mieux adapté pour accueillir 12 personnes en fin de vie, leurs proches et le personnel.

« Douze lits de soins palliatifs avec un financement prévu et des espaces supplémentaires, c'est un gros projet, souligne la directrice générale du CIUSSS, Martine Couture. C'est un projet sur nombre d'années, il fallait pouvoir laisser une capacité d'aller plus loin en termes d'organisation des services. »

Les dirigeants de la maison Notre-Dame du Saguenay n'ont toujours pas décidé ce qui adviendra du bâtiment situé dans l'arrondissement de Chicoutimi. Son président confirme qu'il y a des intérêts de certains organismes pour que les installations conservent une vocation touchant la santé.

« Les gens, les enfants malades, une maison pour les femmes les autistes ont regardé. On peut aller voir aussi Martin Matte et les commotions cérébrales, les choses de ce là, ou une clinique spécialisée. Le CIUSSS est en train de regarder différentes options aussi », mentionne le président de la maison Notre-Dame-du-Saguenay, Guy Harvey.

Quand le projet sera réalisé, il permettra au Saguenay-Lac-Saint-Jean d'atteindre son objectif de 29 lits en maisons de soins palliatifs. La phase deux devrait être complétée pour une ouverture prévue en octobre 2017.

Plus d'articles