Retour

La crue printanière fait perdre douze espaces et près de 47 000 $ au camping de la plage Robertson

Les propriétaires du camping de la plage Robertson à Mashteuiatsh ont expliqué de façon bien tangible aux commissaires du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) de quelle façon la gestion du lac affecte leurs activités.

Un texte de Mélissa Paradis et Denis Lapierre

Mercredi à Alma, le BAPE analysait pour une deuxième journée cette semaine la proposition de renouvellement du Programme de stabilisation des berges, que Rio Tinto souhaite voir renouvelé jusqu’en 2026.

Les gestionnaires du camping ont expliqué que la crue du printemps a rendu 12 des 150 terrains inutilisables en raison de l’érosion et de l’instabilité du sol dans ce secteur.

De plus, ils se seraient fait dire par Rio Tinto qu’il serait impossible de procéder aux travaux de stabilisation dans ce secteur du lac Saint-Jean avant novembre 2017. Résultat : un manque à gagner qu’ils évaluent à près de 47 000 $.

La crue et l’utilisation de sable qu’ils jugent de mauvaise qualité auraient aussi eu un impact négatif sur la fréquentation du camping.

Riverains 2000 veut aussi participer à la gestion du lac

Représentant d’un bon nombre de propriétaires, l’organisme Riverains Lac-Saint-Jean 2000 souhaite avoir sa place au sein du conseil de gestion durable du lac Saint-Jean, nouvellement créé.

L’organisme demande aussi à ce que toutes les terres publiques et privées autour du réservoir soient incluses à l’intérieur du Programme de stabilisation des berges.

Rio Tinto accusé d’avoir fait du lac Saint-Jean un plan d’eau artificiel

La gestion du lac Saint-Jean par Rio Tinto est directement responsable de l’érosion des berges et de l’artificialisation du plan d’eau, juge de son côté le Conseil régional de l’environnement et du développement durable du Saguenay-Lac-Saint-Jean (CREDD).

Selon le CREDD, les travaux de stabilisation effectués au fil du temps sur les rives, ainsi que le recours aux épis et brise-lames doivent être revus. Leurs représentants n’ont pas été en mesure de préciser de quelle façon, laissant cette responsabilité à l’ensemble des utilisateurs.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine