Retour

La décision de l’OMC sur le papier surcalandré satisfait PFR

Le porte-parole de Produits forestiers Résolu (PFR), Karl Blackburn, se réjouit de la récente décision de l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

L'OMC donne raison au Canada en concluant que le département du Commerce des États-Unis a agi d'une manière incompatible avec les règles commerciales en imposant des droits compensateurs sur le papier surcalandré.

Dans le cas de Résolu, cette surtaxe de près de 18 % a coûté 61 millions de dollars à l'entreprise depuis 2015 et affecte la rentabilité de ses usines de Dolbeau-Mistassini et de Kénogami.

Karl Blackburn a cependant bon espoir que PFR récupère les montants versés d'autant plus que l'entreprise américaine plaignante s'est désistée en mars dernier.

« Selon les règles qui gouvernent le commerce américain et le commerce entre les différents pays, on s’attend à ce que cette plainte étant non fondée et plus valide, que les entreprises canadienne qui ont versé des droits compensateurs depuis 2015 et des droits antidumping récupèrent l’entièreté de leurs droits. »

À Québec, la ministre de l'Économie, Dominique Anglade, et le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Luc Blanchette, parlent d'une victoire sur le protectionnisme.

Plus d'articles