Retour

La décroissance de la population affectera le marché résidentiel à Saguenay

Le marché résidentiel de Saguenay sera durement touché par la décroissance de la population prévue selon une étude publiée jeudi par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL).

Saguenay sera la seule région métropolitaine de recensement québécois à voir sa population décroître dans les 15 prochaines années. Déjà, les citoyens de plus de 64 ans sont plus nombreux que ceux de moins de 20 ans.

La SCHL prévoit que cette situation aura de nombreuses conséquences. La demande de logements et, surtout, celle de résidences pour aînées pourraient devenir les principaux moteurs de l'industrie de la construction résidentielle entre 2020 et 2030.

Une tendance déjà bien présente

Actuellement, les nouveaux retraités ont tendance à vendre leur maison pour aller dans des logements. À partir de 75 ans, un citoyen sur cinq se retrouve dans une résidence pour aînés. Les résidences à vendre sont nombreuses, mais les jeunes ménages préfèrent les maisons neuves.

Selon Françoise Boissonnault, agente immobilière chez Via Capitale, le vieillissement de la population se fait déjà sentir.

On ne peut pas dire aux gens qui ne sont pas prêts à vendre, de vendre. Maintenant, on peut leur dire d’être prudents et, s’ils ont des intentions à court terme, de ne pas attendre trop longtemps.

Françoise Boissonault, agente immobilière chez Via Capitale

Les choix des baby-boomers

Nicolas Bernatchez, analyste de marché à la SCHL, estime que les choix des baby-boomers influenceront aussi beaucoup le marché.

Est-ce qu’ils iront sur le marché locatif ? Est-ce qu’ils opteront pour des résidences pour personnes âgées ? Ça, ce n’est pas certain. 

Nicolas Bernatchez, analyste de marché à la SCHL

D’après les informations de Denis Lapierre

Plus d'articles

Commentaires