Retour

La Fédération des travailleurs du Québec prépare sa campagne contre Denis Lebel  

La Fédération des travailleurs du Québec (FTQ) s'active en coulisse pour défaire le député Denis Lebel, lieutenant politique du gouvernement conservateur au Québec, lors du prochain scrutin fédéral qui pourrait être déclenché prochainement.

La nouvelle circonscription de Lac-Saint-Jean, qui englobe désormais celle de Roberval, a été ciblée par le syndicat dans la guerre qu'il a déclarée contre le Parti conservateur du Canada.

Le conseiller régional de la FTQ, Marc Maltais, précise que les équipes sont déjà actives sur le terrain.

« On travaille à l'heure actuelle et avec beaucoup de succès à recruter des organisateurs, des militants syndicaux qui vont nous aider pendant cette campagne-là, dit-il. On est à former ces équipes-là. »

La FTQ reconnaît que le ministre Lebel sera difficile à déloger. Le syndicat promet de ne pas se livrer à des attaques personnelles.

Cependant, la FTQ associera Denis Lebel aux politiques conservatrices qu'il défend. Selon le syndicat, ces politiques nuisent au développement économique et social du Lac-Saint-Jean, contrairement à l'idée défendue par le ministre Lebel et ses alliés.

« Dans la circonscription de Denis Lebel, il a beau se vanter de faire du développement économique, il y a quand même trois villes dans le top ten des plus pauvres au Québec. C'est quand même la circonscription de M. Lebel qui se hisse au 2e rang du plus haut taux de chômage au Québec. »

La FTQ attend de connaître l'identité de tous les candidats avant de donner son appui à celui qui a les meilleures chances de défaire Denis Lebel.

Dans Lac-Saint-Jean, il n'y a que le Parti libéral du Canada qui n'a pas encore fait connaître son candidat.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Ils en repêchent par milliers chaque année à Amsterdam





Rabais de la semaine