Retour

La grève semble inévitable dans les CPE de la région

Dès lundi, les parents devront se trouver un plan B parce que 23 CPE de la région seront en grève à moins d'un revirement de dernière minute.

Les négociations entre les directions des centres de la petite enfance et la partie syndicale sont rompues.

Dans un communiqué, l’Association patronale des CPE du Saguenay-Lac-Saint-Jean explique que le syndicat a refusé de trouver un terrain d’entente pour le renouvellement de la convention collective.

Les négociations achoppent sur l’organisation des vacances et la possibilité, pour les travailleuses à temps partiel, de reprendre en temps des heures qu’elles ont déjà travaillées.

« Le syndicat exige toujours de nouveaux congés pour ses membres alors que ceux-ci bénéficient déjà d’un régime de congés beaucoup plus avantageux que la plupart des autres travailleurs. C’est le manque de main-d’œuvre qui empêche les CPE d’offrir des congés additionnels aux travailleuses. Il y va de la qualité du service », ajoute Aline Vaillancourt.

Les éducatrices sont sans contrat de travail depuis près de trois ans.

Plus d'articles