Retour

La Maison Jean-Eudes-Bergeron d'Alma toujours en quête de financement

La Coopérative de services à domicile Lac-Saint-Jean-Est et le comité de relance de la Maison Jean-Eudes-Bergeron ont demandé à Québec un financement temporaire pour assurer la survie de la résidence d'Alma.

Un texte de Meghann Dionne

Ceux-ci ont proposé une solution à long terme et sont toujours en attente d'une réponse de la Société d'habitation du Québec, qui pourrait assumer les coûts d'hébergement des personnes lourdement handicapées qui y vivent.

Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Saguenay-Lac-Saint-Jean a pour sa part accepté de fournir les soins de santé au centre d'hébergement.

« En attendant la réponse, nous avons besoin d'une aide financière exceptionnelle du gouvernement pour maintenir les services, sans quoi nous serons obligés de mettre la clé sous la porte avant même de savoir s'il y a une solution », a déclaré le président de la coopérative, Gilles Bergeron.

« Il faut que le premier ministre intervienne pour s'assurer que nous puissions rester ici au moins le temps que notre dossier soit traité. Ce n'est pas le moment d'abandonner et nous ne voulons pas déménager », a indiqué l'un des résidents et porte-parole du comité de relance de la Maison Jean-Eudes-Bergeron, Gino Lebel.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine