Retour

La marge de profit des détaillants d’essence en hausse

Les automobilistes du Saguenay-Lac-Saint-Jean ont eu un répit en 2015, alors que le prix du litre d'essence a connu une baisse importante. Selon un bilan de CAA-Québec, cette diminution n'a toutefois pas empêché les stations-services d'augmenter leur marge de profit.

En 2105, les automobilistes de la région ont payé en moyenne 1,11 $ le litre d'essence. Il s'agit d'une diminution de 16 % par rapport à l'année précédente.

La porte-parole de CAA-Québec, Anne-Sophie Hamel, croit que les consommateurs auraient pu bénéficier d'un rabais encore plus important.

« Le fait d'avoir une si faible valeur pour notre dollar à nous, ça nous a empêché d'avoir encore plus d'économies et si on rajoute à ça le niveau de taxation qui est très élevé au Québec, l'entrée en vigueur de la deuxième phase du marché du carbone qui a rajouté environ deux sous sur notre litre d'essence, ce sont des facteurs qui font qu'on a eu des économies à la pompe, mais on aurait pu en avoir un petit peu plus », souligne-t-elle.

Profits en hausse

Les détaillants d'essence de la région ont enregistré une hausse des profits à la pompe.

En 2014, ils récoltaient en moyenne 8,6 cents le litre d'essence vendu. Un an plus tard, c'était 9,1 cents le litre, ce qui représente une augmentation de près de 6 %.

Le propriétaire du Sonerco de l'Ascension-de-Notre-Seigneur, Régis Laforge, n'est pas surpris par ces résultats. M. Laforge dit maintenir sa marge de profit au minimum à 6 cents le litre.

« Quand ils baissent leur gaz à une place au minimum, ils vont aller se reprendre ailleurs. Parce qu'ici, ce sont des régions où il y a moins de monde, puis quand ils l'augmentent, mettons à Montréal, il y a plus de monde qu'au Saguenay donc là, ils vont rechercher l'argent qu'ils ont perdu ici », explique-t-il.

Le responsable du site Internet EssenceSaglac,qui analyse les variations des prix de l'essence au Saguenay-Lac-Saint-Jean, Éric Dionne, croit aussi que l'absence d'un joueur important comme Costco influence énormément les prix dans plusieurs régions du Québec.

« Les régions comme ici, comme la Côte-Nord, comme la Gaspésie, l'Abitibi-Témiscamingue, les marges sont plus élevées parce qu'ils n'ont pas de Costco dans leur secteur puis dans le fond, les régions comme ici, on dirait que c'est comme nous autres qui payons pour les basses marges de profits ailleurs en province », explique M. Dionne.

Plusieurs spécialistes croient que le prix du litre d'essence pourrait se maintenir sous la barre du dollar pendant encore quelques mois.

Plus d'articles

Commentaires